Une esquisse de Pluton, acte 2

pluton01.jpg

Se glisser dans les coulisses, dans ces ultimes instants de recherche avant l’épreuve du feu : le presque prêt, l’encore fragile, l’exercice.
On se fait discrète, on se glisse dans un fauteuil sur la pointe des pieds, le moindre des craquements se répercute au centuple dans ces gradins vides.

Essai lumière, essai son : trop fort, faux départ.  Les interprètes et les techniciens rient, se re-concentrent, se recentrent au plus intense d’eux-mêmes. Instant privilégié pour le regard qui observe le processus, la répétition, les doutes et tentatives.

Linda Rabin et Marc Boivin sont côte à côte, le spectacle est bi-frontal. Elle est frêle, les cheveux retenus par un filet, strass à l’oreille et bas résille. Un sweet de sport lui descent à mi-cuisses. Lui est cabré sur des escarpins qui accentuent sa stature, il porte un gilet de fourrure et un pantalon de sport. La peau est marquée par l’âge – 70 ans pour elle, 50 ans pour lui – les attitudes, poses archétypales teintées par l’esthétique de Broqdway, ont l’allure douce-amère des derniers tours de piste.

Des respirations violentes, des tensions agitent les corps, les mains. L’ampleur des gestes est réduite, comme contrariée, tout est très intense. Ce ne sont pas des partenaires apprêtés pour se séduire. Le regard est porté loin, il ne croise que très peu celui de l’autre. L’autre, c’est un outil contre lequel on s’appuie pour tenter de prendre la lumière. Les corps ne sont jamais au même niveau, ils s’escaladent, toujours il semble falloir prendre le dessus.

Mélanie Demers a souhaité chorégraphier « deux solitudes qui se rencontrent. On a essayé de déjouer le fameux rapport de couple. Et parce que la teneur des corps est celle-ci, parce qu’il y a 20 ans d’écart entre les deux danseurs, l’engagement avec le public est différent. »

L’intention est déplacée.

 

Les gorgones sont ouvertes aux commentaires, elles apprécient aussi les courriers à lesgorgonesdufta@gmail.com : elles se feront un plaisir de vous lire, vous répondre où vous publier sous forme de carte blanche.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s