Ce ne andiamo per non darvi altre preoccupazioni

ceneandiamo012.jpg

« Nous avons compris que nous étions un poids pour l’État, les médecins,
les pharmacies et toute la société. Nous partons pour vous éviter
cette charge. Quatre retraitées en moins, cela vous aidera à mieux
vivre. »

Pétros Márkaris
Le Justicier d’Athènes.

A propos de Ce ne andiamo per non darvi altre preoccupazioni de Daria Deflorian et Antonio Tagliarini au FTA 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s