Médusine voudrait…

Medusine voudraitMédusine voudrait tout voir, tout faire, tout discuter, tout rencontrer, tout goûter, tout danser. Médusine voudrait ne jamais s’arrêter, ne jamais perdre de temps pour s’asseoir à la table du repas ou dormir raisonnablement. Médusine voudrait aussi apprécier chaque jour dans son entièreté,  ne pas les voir s’empiler les uns sur les autres à une vitesse folle, avec l’impression de perdre la notion de durée. Médusine voudrait prendre son temps tout en ne ratant rien. Médusine voudrait repousser les limites mais elle sait qu’elle a besoin de disponibilité mentale et physique pour apprécier pleinement ce qu’elle voit. Médusine voudrait faire des choix sans penser que choisir, s’est renoncer.  Médusine veut tenir, persister, aspirer, s’obstiner. Et pourtant Médusine trouve qu’il y a des renoncements magnifiques, parce qu’ils contiennent dans leur inachèvement plus d’infinies beautés que bien des réussites.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s