Love is a losing game / Variations pour une déchéance annoncée

L’exil est toujours une fuite, l’oubli choisi est un déni, l’ironie peut prendre la forme d’une ivresse désespérée. Ça, l’héroïne le sait bien, elle qui nous prédis déjà la fin de cette réécriture de La Cerisaie de Tchekhov. Consciente de sa déchéance, Lioubov Andreevna semble soucieuse de la traverser avec le plus de classe et de superbe. Et elle est magnifique de nuances dans son rôle de diva en ruine.

C’est une histoire double qui se joue ici, celle des personnages, mais aussi celle des comédiens qui les incarnent et qui nous font part de leurs techniques pour appréhender leur rôle. Sur le papier, cette mise en scène est risquée. Sur scène, elle ouvre des perspectives insoupçonnées tant elle tisse de manière étroite ces allés-retours entre histoire et hors-cadre. Cette mise en abyme des conventions théâtrales, qui semble être de la distanciation, se transforme en un moyen de souffler le chaud et le froid sur nos émotions et nos nerfs. Tout n’est que constant va et vient entre comique et tragique, second degré et désespoir bien réel. Les acteurs-personnages sont trop intelligents pour ne pas avoir conscience du rôle qu’ils ont à jouer sur cet échiquier. Chacun a déjà anticipé mais sait que cette fois, il ne pourra pas fuir le dénouement. Reste à trouver le meilleur moyen d’échouer en beauté. L’humour tendu sur la quasi-totalité du spectacle autorise des images qui pourraient sembler mièvres dans une scénographie sans recul. Ici, au contraire, elles nous atteignent en plein cœur. Ainsi de l’image bouleversante du jeune garçon traversant par trois fois la scène comme un fantôme d’innocence.

Le fondu entre chaque acte se pare du lyrisme de musiques d’opéra. Le reste du temps, ce sont une esthétique de cabaret des années folles et la voix d’Amy Winehouse qui servent de leitmotiv. Judicieux choix pour évoquer à la fois la fin d’une époque et la destinée de ce qui ressemble à un ange déchu…

 Informations sur le spectacle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s